Keren Ishtalmout, qu’est-ce que c’est ? 

Avez-vous entendu parler du fameux keren hishtalmout si vous êtes employé ou même indépendant ?
On peut traduire keren hishtalmout par “ compte épargne” ou “fond d’épargne”.

Il s’agit d’un avantage que les patrons offrent à leurs employés ; mais attention, l’employeur n’a aucune obligation.
Notion courante en Israël, elle l’est beaucoup moins pour les franco-israéliens ; mais pas de panique ! Vous allez en connaitre tous les détails.  

Nos experts vous accompagnent, surtout si vous êtes ole hadash. Vous pouvez consulter notre rubrique consacrée aux droits des olim. 

Pour les hébraïsants, référez-vous également au site du Ministère des Finances israélien  

Keren Ishtalmout, qu'est-ce que c'est ?

Le Keren Ishtalmout, qu’est-ce que c’est ? 

 

Non obligatoire, il s’agit d’un fond d’épargne que le patron propose à ses salariés. Il se négocie souvent lors de la signature du contrat d’embauche ; en effet, vous avez tout intérêt à le demander à votre employeur, car il s’agit de l’un des meilleurs moyens d’épargne.
Si votre employeur n’est pas d’accord, il est tout à fait courant de le demander après quelques mois ou années de travail. 

Son principal avantage est qu’il est exonéré d’impôts

Le fond est généralement choisi par le salarié ; il en existe plusieurs. Voici une liste non exhaustive :

Si vous changez d’emploi, peu importe le nombre de fois, le fond n’en subi aucune conséquence et il vous suffit de le renégocier avec votre nouvel employeur et continuer à l’alimenter. 

Attention ! Les sommes placées ainsi que les bénéfices générés sont bloqués pendant 6 ans.

Y a-t-il de réels avantages fiscaux au Keren Ishtalmout pour un salarié et un indépendant ? 

La réponse est oui ; et c’est justement ce qui vous intéresse. 

Comment cela se passe-t-il ? Très simple !

  • La somme que vous décidez de déposer est considérée par l’administration fiscale  israélienne comme une dépense déductible de vos impôts en cours.
  • Les bénéfices du Keren Ishtalmout  ne sont pas imposables.   
  • Au bout de 6 ans, libre à vous de retirer la somme initialement versée + tous les bénéfices en franchise d’impôt. 

Un indépendant peut également ouvrir un Keren Hishtalmut basé sur 7% de ses revenus. 

Vous l’aurez compris, le Keren Ishtalmout est mis en place par l’administration fiscale israélienne pour encourager les salariés, mais également les indépendants à épargner une petite partie de leurs revenus. 

 

Devez-vous payer la société qui se charge de votre Keren Ishtalmut ?

 

La réponse est non ; ou plutôt, pas directement ! 

Ces sociétés ( Migdal, Klal, Menora, Phoenix…) vont investir la somme que vous avez versée pour votre fond : fonds immobiliers, en bourse, obligations, actions, etc et cela va générer des bénéfices.
C’est justement sur ces bénéfices que produit votre argent que les sociétés se rémunèrent. 

 

Y a-t-il une limite au montant déposé chaque année pour bénéficier des avantages fiscaux ?

La réponse est oui, même si le Keren Ishtalmut est fiscalement très avantageux. 

  • Pas plus de 4,5% de votre revenu imposable
  • Moins d’un total de 11 835 NIS (pour l’année 2022).

Et concernant les bénéfices générés ?
Pour que les bénéfices soient exonérés d’impôt, votre contribution annuelle ne doit pas dépasser 18 480 NIS  (à partir de 2022).

Et bien sûr, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos conseillers pour obtenir toutes les infos nécessaires. 

Partagez cet article à vos proches 

Je souhaite être contacté par un conseiller NATCO

Besoin d’accompagnement pour votre business ?

Natanel COHEN

Expert Comptable, Fiscaliste et Commissaire aux Comptes, Natanel COHEN a fondé le cabinet NATCO Consulting.

En savoir plus sur le cabinet

Contactez-nous


Tel Aviv

31 boulevard Rothschild, Tel-Aviv
Tel : 03-9446635
Fax : 03-9494682
contact@natcoconsulting.com


Jérusalem

Ha-soreg 1, Jerusalem, 94145
contact@natcoconsulting.com

Aller au contenu principal