La cryptomonnaie en Israël en 2022

S’il y a bien en état où l’écosystème crypto est développé, c’est bien Israël ! Eh oui, la cryptomonnaie en Israël en 2022 est devenue affaire courante ! 

Cela n’a rien d’étonnant quand on sait à quel point la « start-up nation » est à la pointe en matière d’innovation : cybersécurité, fintechs, Israël s’est également emparé des technologies blockchain. Pour preuves, plusieurs centaines de bars et restaurants y acceptent les paiements en crypto-actifs et des dizaines d’entreprises se sont développées. Et la banque Leumi, une des plus grandes banques du pays, donne le la en annonçant la mise en place d’un service trading de cryptomonnaies. 

 

La cryptomonnaie en Israël en 2022 : tout savoir…

 

Pourquoi la cryptomonnaie en Israël est aussi populaire ?

Pour comprendre ce phénomène, il vous suffit de vous installer à Tel Aviv pour comprendre l’engouement israélien pour les cryptos-actifs. Quand on sait que les adeptes à la cryptos sont jeunes et dynamiques, Tel Aviv se positionne naturellement ! Les jeunes, fraichement sortis du service militaire, ont une soif de vie exceptionnelle, mais aussi une soif d’argent rapide… et les cryptos y répondent très bien. 

Les entreprises ont un vif intérêt pour la cryptomonnaie en Israël 

 

Les entreprises ont vu en Israël la terre promise pour les cryptos-actifs. En effet, grâce à ces nouvelles valeurs, elles parviennent à réaliser des levées de fonds qui peuvent être relativement à exceptionnellement intéressantes. 


Déjà en 2017, le projet Bankor levait 150 millions de dollars en moins de trois heures ; du jamais vu pour l’époque !
Aujourd’hui, une très grande partie des startups israéliennes financent leurs développements avec des cryptominages. 

Les limites des cryptomonnaies en Israël  

C’est à Ramat Gan, banlieue proche de TLV, bien connu pour être le quartier des diamantaires, que cet engouement a commencé.
Ses grandes tours abritent des génies de la finance qui font monter et descendre le cours des crypto en un tour de main ! On les appelle les tours de Babel de la crypto avec les risques que ça comporte :

– Les risques de piratages sont bien réels ; nous vous parlions de Bankor qui avait connu cette triste expérience ;
– De plus, les cours des cryptos-actifs sont assez volatils.

Il s’agit des deux principales limites du Bitcoin. 

 

La banque Leumi lance un nouveau service de trading des cryptominages  

Les clients de la banque Leumi manifestent leur joie sur les réseaux sociaux et ils ont raison ! Cette banque très populaire en Israël offre un nouveau service aux clients Pepper Invest et ainsi, espère non seulement fidéliser ses clients, mais également en conquérir de nouveaux, notamment les hommes d’affaires.

La banque annonce que ce service sera très prochainement accessible aux autres clients Leumi.   

 

Uri Natan, le PDG de Pepper Invest se targue de permettre à ses clients d’acheter, vendre et détenir des cryptominages 

 

« Nous sommes fiers d’être les premiers du système bancaire israélien et l’un des rares au monde à proposer à nos clients d’échanger des cryptomonnaies simplement, en toute sécurité et de manière fiable, sans avoir besoin de télécharger un portefeuille crypto et avec toutes les complexités fiscales résolues par la banque. »


Et ajoute,


« Pepper percevra les taxes, conformément aux directives de l’administration fiscale israélienne, afin que les clients n’aient pas à gérer les complexités fiscales. »

Cette possibilité offerte aux banques avait été possible grâce à la décision de la Banque Centrale israélienne d’accepter les gains générés par les cryptomonnaies. 

Si vous êtes client de la Banque Leumi donc, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’eux ou vous adresser directement à l’équipe Natco pour plus d’infos pratiques. 

Est-ce que la vente de la cryptomonnaie en Israël en 2022 est soumise aux impôts ?  

Non seulement la réponse est oui, mais la réponse est même oui, attention !
Considéré comme un sujet très délicat en Israël, nous avions consacré un article entièrement dédié à la fiscalité des cryptomonnaies 


Il est important de savoir que la cryptomonnaie en Israël est traitée comme un investissement et en tant que tel est soumise au paiement de la taxe sur la plus-value.
L’administration fiscale considère la plus-value, comme s’il s’agissait de la vente d’un actif.
Ainsi, si une personne a acheté et vendu une monnaie virtuelle avec un profit, elle paiera l’impôt sur les plus-values qui est de 25%.
Mais là encore, il s’agit d’être vigilant. L’administration fiscale israélienne peut en effet essayer d’assimiler une activité de “trading” sur les crypto-monnaies à une activité commerciale. Pourquoi ? Afin de faire grimper à 50% le taux d’imposition.

 

L’écosystème de la cryptomonnaie en Israël étant un thème relativement récent, faites appel à vos experts Natco ! 

 

Partagez cet article à vos proches 

Je souhaite être contacté par un conseiller NATCO

Besoin d’accompagnement pour votre business ?

Natanel COHEN

Expert Comptable, Fiscaliste et Commissaire aux Comptes, Natanel COHEN a fondé le cabinet NATCO Consulting.

En savoir plus sur le cabinet

Contactez-nous


Tel Aviv

31 boulevard Rothschild, Tel-Aviv
Tel : 03-9446635
Fax : 03-9494682
contact@natcoconsulting.com


Jérusalem

Ha-soreg 1, Jerusalem, 94145
contact@natcoconsulting.com

Aller au contenu principal