Investir dans les Émirats arabes unis 

Signature d’un accord fiscal entre Israël et les Émirats arabes unis 

Investir dans les Émirats arabes unis devient une réalité grâce à la signature d’un accord fiscal historique entre Israël et les EAU. Il y a tout juste un an, et neuf mois après les accords d’Abraham, cette convention historique est mise en place dans le but de “développer des liens économiques entre les deux pays”.
Principale avantage de cette convention : elle donne aux parties la possibilité d’être exemptes de la double imposition. 

Investir dans les émirats arabes unis

Pourquoi investir dans les Émirats arabes unis est désormais possible ? 

Le ministre israélien des Finances, Israël Katz avait qualifié en mai 2021 cet accord d’historique” dans un communiqué via le réseau social Twitter et d’ajouter, « il offrira la sécurité et les conditions favorables (nécessaires) aux activités commerciales ».

Plusieurs avantages ressortent de cet accord : 

  • Échange d’informations
  • Non-discrimination et prévention des abus
  • De nombreux accords commerciaux
  • Mais surtout, et pour ce qui nous concerne directement, la réduction des taux d’imposition pour les investisseurs.

Cet accord signé en mai 2021 devait, pour être appliqué, être ratifié définitivement par le Parlement Israélien, la Knesset, et c’est chose faite ! 

Cet accord de coopération est le troisième signé entre Israël et un pays arabe après l’Égypte en 1979 et la Jordanie en 1994. Depuis, le Bahreïn, le Maroc et le Soudan sont de la partie ! Ces pays ont par la suite conclu des accords similaires sous l’égide de l’ancien président des États-Unis, Donald Trump. 

 

La suppression de la double imposition motive à investir dans les Émirats arabes unis 

Bien qu’évidemment fustigé par les dirigeants palestiniens, l’État hébreu et les EAU voient en ce traité des possibilités exceptionnelles d’investissement. 

Les traités visant à éviter la double imposition sont des accords bilatéraux dans lesquels les États contractants établissent des règles qui s’appliqueront aux revenus et aux actifs liés aux deux pays, selon le site Web du ministère des Finances.
Israël est partie à 58 traités de double imposition, a indiqué le ministère des Finances.

Cette décision est vue comme une incitation au développement des affaires entre les pays. En supprimant la double imposition, Israël Katz déclare “ J’ai maintenant signé l’accord de convention fiscale avec Obeid Humeid al-Tayyar, le ministre des Finances des Émirats arabes unis. Il s’agit d’un accord historique qui stimulera le développement des liens économiques entre les pays et fournira la certitude et les conditions favorables à une activité commerciale étendue ».

Les Émirats vont investir 10 milliards de dollars en Israël

 

Investir dans les Émirats arabes unis n’est pas qu’une promesse tenue sur le papier. Rarement un accord concret aura vu le jour aussi rapidement. 

À peine un an après la signature de cet accord, les Émirats arabes unis annoncent la création d’un fonds d’investissement de 10 milliards de dollars dans des secteurs tels que la production d’énergie, l’eau, l’espace, la santé et l’agro technologie », précise WAM.

Ces fonds, provenant des secteurs privés et gouvernementaux, débloquent des opportunités d’investissements et de partenariats extrêmement intéressantes. 

Partagez cet article à vos proches 

Je souhaite être contacté par un conseiller NATCO

Besoin d’accompagnement pour votre business ?

Natanel COHEN

Expert Comptable, Fiscaliste et Commissaire aux Comptes, Natanel COHEN a fondé le cabinet NATCO Consulting.

En savoir plus sur le cabinet

Contactez-nous


Tel Aviv

31 boulevard Rothschild, Tel-Aviv
Tel : 03-9446635
Fax : 03-9494682
contact@natcoconsulting.com


Jérusalem

Ha-soreg 1, Jerusalem, 94145
contact@natcoconsulting.com

Aller au contenu principal